Accueil




Archives

Les lauréats 1999 des prix littéraires du gouverneur général

Hit-Parade






Courrier
Éditeur:
editeur@livresse.com
Webmestre:
info@livresse.com

Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 


Les lauréats 1999 des prix littéraires français
et du Nobel de littérature

Nobel
Mon siècle de Günter Grass: Mon siècle commente la succession des événements du 20e siècle, en prêtant une particulière attention à l'enthousiasme abêtissant. Les coups de bêche de l'écrivain dans le passé creusent des tranchées plus profondes que la plupart de ceux des autres, et Günter Grass découvre l'enchevêtrement des racines du bien et du mal.(Extrait du communiqué de l'Académie suédoise)

Goncourt
Je m'en vais de Jean Echenoz: Le plus prestigieux des prix littéraires d'automne a été décerné le 2 novembre à une oeuvre qui était déjà un succès auprès de la critique et du public. Le livre a été publié par les Éditions de Minuit.

Académie française
Stupeurs et tremblements, de Amélie Nothomb , et Anielka, de François Taillandier: ex-aequo cette année Nothomb pour son portrait cinglant de la vie en entreprise au Japon, et Taillandier pour sa réflexion sur les rapports qu'entretiennent fiction et réalité le tout sur fond de relation amoureuse. Le prix a été décerné le 28 octobre.

Renaudot
L'enfant-léopard de Daniel Picouly : boudé par le public, ce livre de Picouly n'en a pas moins été le choix de Renaudot, décerné le 8 novembre.

Médicis
Mon grand appartement, de Christian Oster : un autre honneur pour les Éditions de Minuit. Le roman de Oster a devancé en fin de compte Le Problème avec Jane, de Catherine Cusset. Décerné le 5 novembre.

Femina
Anchise, de Maryline Desbiolles : Anchise, publié au Seuil, a coiffé Cet amour-là, de Yann Andréa, dans la décision finale de Femina. Un roman autour des pensées du vieil Anchise pour cette blonde Blanche qu'il a tant aimé. Décerné le 5 novembre.

Femina étranger
Le Bouddha blanc, de Hitonari Tsuji :publié chez Mercure de France.

Femina de l'essai
Colette, une certaine France, de Michel del Castillo:publié chez Stock.

Décembre
Voyage au bout de la France, de Claude Askolovitch:il s'appelait Novembre, on l'appelle maintenant Décembre, mais on l'a décerné le 9 novembre, à un journlaiste qui a enquêté pendant trois ans au coeur du Front national.

Interallié
Les causes perdues, de Jean-Christophe Rufin: roman publié chez Gallimard et élaboré autour du milieu de l'aide humanitaire. L'auteur est un piionnier de Médecins sans frontières. Décerné le 16 novembre.

Goncourt des lycéens
Première ligne, de Jean-Marie Laclavetine: roman dépeignant le monde de l'édition. L'auteur fait partie du comité de lecture de Gallimard. Décerné le 8 novembre.


 


Commentaires et suggestions