Accueil


Recherche dans les pages de Livresse


Mots-clés :




Classement
par titres

|A | B | C | D | E | F | G |
| H - I- J - K |
| L' | L | La | Le | Les |
| M - N | O - P - Q |
| R | S | T |
| U - V - W - X - Y - Z |



L'art d'aimer, Aubade


Hit-Parade




Pour nous écrire




FAQ  Agenda  Répertoire de sites  Bibliothèque
 
Inscrivez-vous
au Bulletin
Livresse


La Bibliothèque






Google
 
L'homme qui ne s'aimait pas
Eric Zemmour
Balland
246 pages
Janvier 2002
L'homme qui ne s'aimait pas, Eric Zemmour
Pour commander ce livre   et  
France / Belgique / Europe     Cliquez ici
Québec / Canada / USA     Cliquez ici
Présentation Amazon.fr
Le titre intrigue, le héros passionne

"L'homme qui ne s'aimait pas" s'appelle Jacques Chirac. Si le titre intrigue, le héros passionne. Dans ce livre, l'itinéraire de l'actuel président de la République commence en 1956 et s'achève en 2001, à l'aube des échéances électorales.

Journaliste au Figaro, Éric Zemmour a, ici, passé en revue, avec humour et précision, l'entourage du chef de l'État : parents, belle-famille, Bernadette, Claude...

On y croise aussi Charles Pasqua, Marie-France Garaud et tous ceux qui ont mené (parfois malgré eux) Jacques Chirac au pouvoir. Soit, sur 246 pages, l'histoire politique française des quarante dernières années mélangée à l'histoire personnelle de "Jacky".

Éric Zemmour, de sa plume vive et alerte, dresse de savoureux portraits. Difficile pourtant de connaître le point de vue de l'auteur sur son personnage principal : admiration ? Moquerie ? Si Zemmour reconnaît en Chirac un bûcheur, un déterminé, un terrien, jamais l'homme d'État n'est considéré comme un homme d'idées. Plutôt un "rebelle de carte postale" rêvant de s'opposer mais renonçant toujours.

Ne cherchez aucune analyse politique globale. Ici, le monde du pouvoir est regardé par une petite lucarne, pleine d'humour, certes, pleine d'anecdotes croustillantes mais où le goût du pouvoir et des guerres de clans ont remplacé un idéal de Grand Soir.

Même l'évocation de la rencontre entre le futur président et Jean-Marie Le Pen n'étonne plus, tant l'univers décrit regorge de coups bas et de stratégies avortées. Certes, tout cela rapproche l'humain et le politique, mais manque d'envergure pour un projet national.

On y découvre seulement les coulisses du pouvoir, les revirements, les formules toutes faites et les paradoxes. Car l'homme du "bruit et (de) l'odeur" fut aussi celui de la "fracture sociale", un amoureux de l'Asie, des voyages, des cultures. Celui qui était, lors de ses études, "plus à gauche" que Rocard est aujourd'hui le seul à pouvoir faire gagner une droite divisée.

Reste que, après les témoignages du chauffeur du président puis de la première dame de France, ce livre est comme une bouffée d'air. Loin de tout parti pris, il confirme ce que les conseillers en communication de l'Élysée tentent de faire passer dans l'opinion publique : oui, Jacques Chirac est un homme comme les autres. Est-ce suffisant comme argument électoral ? – Marine Segalen

Quatrième de couverture
Fait de la politique comme on va au boulot

« Cent fois, il a pensé s'arrêter, cent fois, il a continué. Cent fois, il a trouvé les autres meilleurs que lui ; cent fois, il les a abattus. Toute sa vie il a fait de la politique comme on va au boulot, chaque matin, sans se prendre pour le maître du monde.

Pourtant, depuis qu'il est à l'Elysée, il songe parfois avec orgueil que son modeste métier est devenu destin.

La politique a été pour lui un hasard et une nécessité, un mode de vie pour mettre à distance la vraie vie, un moyen commode de courir pour mieux se fuir, une manière festive de croquer l'existence avec ses grandes dents de loup faites pour manger tous les petits Chaperons rouges ; donner un peu de bonheur individuel aussi parfois.

II n'a jamais cru au grand soir, jamais cru que la politique changerait le monde. « On lui reproche d'avoir mélangé caisse publique et caisse privée. Mais a-t-il eu une vie privée ?

II veut être protégé, respecté, considéré. Il ignore superbement l'avertissement du général de Gaulle : "L'aventure individuelle est une passion enfantine." II s'en moque. » Eric Zemmour

A propos de l'auteur

Eric Zemmour est grand reporter au Figaro. II a publié plusieurs essais : Balladur, immobile à grands pas (Grasset 1995), Le Coup d'Etat des juges (Grasset 1997), Le Livre noir de la droite (Grasset 1998) ; mais aussi un roman chez Plon : Le Dandy rouge en 1999, et un ouvrage avec Patrick Poivre d'Arvor : Les Rats de garde (Stock, 2000).

Google
 

Accueil




Pour écrire à Livresse.com : cliquez ici