Accueil


Recherche dans les pages de Livresse


Classement
par titres

|A | B | C | D | E | F | G |
| H - I- J - K |
| L' | L | La | Le | Les |
| M - N | O - P - Q |
| R | S | T |
| U - V - W - X - Y - Z |

AltaVista
 Chercher:
 
 

Web français
Tout le Web

Hit-Parade





Courrier
Éditeur:
editeur@livresse.com
Webmestre:
webmestre@livresse.com
AltaVista Chercher:   
Web français Tout le Web


Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 

 . LA BIBLIOTHÈQUE


Ingrid Caven
Jean-Jacques Schuhl
Gallimard
304 pages, 2000
Pour commander ce livre
Chapters Québec/Canada - Cliquez ici
Amazon France / Europe - Cliquez ici

Chroniques et
points de vue

Après vingt-cinq ans de silence, Jean-Jacques Schuhl se fait le chantre de la chanteuse Ingrid Caven. Elle fut l'épouse de R. W. Fassbinder et l'égérie d'Yves Saint-Laurent. Avant la célébrité, sur scène puis à écran comme comédienne, elle fut cette gamine de quatre ans qui interpréta des chants de Noël devant Hitler et ses soldats.

Jean-Jacques Schuhl, second époux d'Ingrid, rend hommage à sa mystérieuse présence sur scène, "animée, inventée à chaque instant... c'était ça une interprète. Merveilleuse faculté de pouvoir donner ce qu'on ne possède pas".

On croise aussi quelques figures mythiques des années soixante-dix : Bette Davis, Jean-Pierre Rassam, Eustache, et l'on sent le violent parfum d'une nostalgie, celle d'une époque adulée pour ses fastes et folies.

Rose poussière (1972), le premier roman de Jean-Jacques Schuhl, était déjà un manifeste de la décennie soixante-dix et de mai 68. Télex numéro 1 (1976) poursuivait l'éloge des célébrités de cette époque, pour la plupart issues du cinéma. Dans Ingrid Caven, si le regard couvre la même période, le constat devient amer et désillusionné. - Laure Anciel pour Amazon.fr

Présentation de l'éditeur

1943. Nuit de Noël au bord de la mer du Nord : une petite fille de quatre ans chante Nuit sacrée pour les soldats d'Adolf Hitler. Un demi-siècle plus tard, chanteuse et actrice de cinéma connue, elle donne, à la fin d'une réception officielle, un bref récital dans la Citadelle de David à Jérusalem.

Infirme et presque aveugle dans sa jeunesse, elle est devenue cette femme qui, sur scène, a «le sang-froid d'un torero, la concentration d'un moine bouddhiste et la vitale fantaisie d'une animatrice de bordel».

C'est elle le personnage central de ce roman d'aujourd'hui où apparaissent les figures qui ont traversé sa vie : Yves Saint Laurent, R. W. Fassbinder avec qui elle était mariée et qui a laissé auprès de son lit de mort un mystérieux manuscrit la concernant, d'autres encore.

Et aussi un certain Charles, «juif huguenot», dilettante fasciné par un jeune producteur flamboyant et suicidaire.

De la Nuit sacrée de l'enfance aux sacrées nuits de la vie adulte, ce récit endiablé, ponctué d'humour noir, mélange le ton de la bande dessinée et des contes avec la sécheresse de l'information et des documents, parfois inédits.

De la féerie l'horreur n'est jamais loin. Ni la mascarade. Surtout à présent, avec l'arrivée d'un monde sans mémoire. Enfin ! «la situation est désespérée mais elle n'est pas sérieuse.» Pour l'heure se déroule un concert : Musique !


Accueil




Commentaires et suggestions