Accueil


Recherche dans les pages de Livresse




Mots-clés :




Classement
par titres

|A | B | C | D | E | F | G |
| H - I- J - K |
| L' | L | La | Le | Les |
| M - N | O - P - Q |
| R | S | T |
| U - V - W - X - Y - Z |



L'art d'aimer, Aubade


Hit-Parade




Pour nous écrire




FAQ  Agenda  Répertoire de sites  Bibliothèque
 
Inscrivez-vous
au Bulletin
Livresse


 . LA BIBLIOTHÈQUE






Google
 
La Reprise
Alain Robbe-Grillet
Editions de Minuit
256 pages
04 octobre 2001
Pour commander ce livre

France/Europe
Cliquez ici

Québec/Canada
Cliquez ici
Quatrième de couverture
Lié par un souvenir confus

Nous sommes à Berlin, en novembre 1949. HR, agent subalterne d'un service français de renseignement et d'interventions hors normes, arrive dans l'ancienne capitale en ruine, à laquelle il se croit lié par un souvenir confus, remontant par bouffées de sa très jeune enfance.

Il y est aujourd'hui chargé d'une mission dont ses chefs n'ont pas cru bon de lui dévoiler la signification réelle, préférant n'en fournir que les éléments indispensables pour l'action qu'on attend de son aveugle fidélité. Mais les choses ne se passent pas comme prévu...

Présentation Amazon.fr
Tout de complicité avec le lecteur

Fin 1949. Après un voyage épuisant en train, Henri Robin arrive à Berlin. La ville, encore marquée par les bombardements et les incendies, déploie ses kilomètres de gravats.

Henri Robin est un agent de renseignement en mission. Cependant que par instants des souvenirs resurgissent des parois de l'enfance, il assiste à un meurtre, ou plutôt à ce qui pourrait être un meurtre, car le corps de la victime a tôt fait de disparaître (ou de se relever peut-être, pour fuir…).

Robin ne connaît pas exactement le but de sa mission. Lui-même est surveillé, contrôlé par un narrateur du Service action discrète. Peu importe sans doute ; il est là pour exécuter les ordres, fidèlement, comme prévu. Mais justement, le prévisible est retors, farouche, pris entre le hasard et les coïncidences.

Parsemé de notes de l'auteur (ou d'un narrateur omniscient), qui participent elles-mêmes de la répétition, de la correction, La Reprise s'inscrit dans la même veine que Projet pour une révolution à New York, entre roman policier et roman d'espionnage.

Mais au-delà d'une savante intrigue faite de reprises, où l'imagination a la part belle, où l'on retrouve les thèmes du double et de l'Œdipe, La Reprise est aussi (et peut-être d'abord) un jeu sur le texte, tout de complicité avec le lecteur : multiplication et démultiplication des temps, de la narration, du regard, des personnages…

Un plaisir de l'écriture, de jeux de mots en jeux de noms, qui se vit à la lecture, tout un exercice des possibles en littérature.– Céline Darner


Accueil




Commentaires et suggestions