Accueil


Recherche dans les pages de Livresse


Mots-clés :




Classement
par titres

|A | B | C | D | E | F | G |
| H - I- J - K |
| L' | L | La | Le | Les |
| M - N | O - P - Q |
| R | S | T |
| U - V - W - X - Y - Z |



L'art d'aimer, Aubade


Hit-Parade




Pour nous écrire




FAQ  Agenda  Répertoire de sites  Bibliothèque
 
Inscrivez-vous
au Bulletin
Livresse


La Bibliothèque






Google
 
La Divine
Le roman de Sarah Bernhardt
Michel Peyramaure
Robert Laffont
480 pages
Mai 2002
La divine, Michel Peyramaure
Pour commander ce livre   et  
France / Belgique / Europe     Cliquez ici
Québec / Canada / USA     Cliquez ici
Présentation de l'éditeur
Gamine, elle voulait déjà régner

Après Suzanne Valadon et avant Louise Michel, Michel Peyramaure poursuit avec la biographie de Sarah Bernhardt l’écriture d’une trilogie composée des portraits de trois hautes figures féminines du XIXe siècle.

Si elle avait suivi le destin de sa mère et de sa tante, elle eût été une petite courtisane pour finir mère maquerelle. Mais, gamine, elle avait déjà trop d’orgueil: elle voulait régner.

Selon les canons de l’époque (qui aimait les rondeurs), Sarah Bernhardt n’était pas belle. Mais elle avait un éclat, un regard et une voix incomparables, et un caractère de chien.

Et un appétit de conquête et de gloire digne de Bonaparte: à sa manière elle s’est conquis un empire. Il n’est pas de superlatifs qui ne lui aient été accordés – dont «La Divine», bien avant Garbo.

Elle a mis l’Amérique du Nord et du Sud, la Russie, l’Europe à ses pieds. Elle est morte debout, sur sa jambe de bois, à l’âge de soixante-dix-neuf ans, après avoir consommé bien des amants et même des maris avec un appétit qui l’accompagna jusqu’au bout. Car rien de plus mouvementé, de plus passionné, de plus gai et de plus fou que cette vie-là.

Pour rompre avec la biographie traditionnelle, Michel Peyramaure a trouvé un mode de récit inédit: faire raconter la grande tragédienne par ceux qui l’ont côtoyée. Edmond Rostand, Sacha Guitry, sa famille, ses amants…

Ils évoquent son métier, ses amours, ses caprices, son génie. Cela fait un roman extraordinairement vivant, riche de personnages étonnants. Une succession fascinante de tableaux et de miroirs.


A propos de l'auteur

Né à Brive en 1922, Michel Peyramaure a commencé par travailler dans l’imprimerie de son père, puis devient journaliste avant de se consacrer à la littérature.

Il est aujourd’hui l’auteur d’une cinquantaine de romans, la plupart consacrés à l’Histoire de France, dont la trilogie sur Henri IV, le roman de Suzanne Valadon, «Jeanne d’Arc» (1999), «La Tour des Anges» (2000), «Le Roman des Croisades» (2 tomes, 2001).

Google
 

Accueil




Pour écrire à Livresse.com : cliquez ici