Accueil


Recherche dans les pages de Livresse


Classement
par titres

|A | B | C | D | E | F | G |
| H - I- J - K |
| L' | L | La | Le | Les |
| M - N | O - P - Q |
| R | S | T |
| U - V - W - X - Y - Z |


Hit-Parade







Courrier
Éditeur:
editeur@livresse.com
Webmestre:
webmestre@livresse.com

Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 

 . LA BIBLIOTHÈQUE
Google

La Perte et le Fracas
Alistair MacLeod
Editions de l'Olivier
320 pages
Mars 2001
Pour commander ce livre

France/Europe
Cliquez ici

Québec/Canada
Cliquez ici
Présentation de l'éditeur
Une saga écossaise

Les premières années passées au Cap breton furent difficiles, mais la famille s’accrut et prospéra au point de former à elle seule un clan, dont on reconnaît les membres à leurs yeux noirs et à leurs cheveux roux.

C’est ce passé familial qu’un autre MacDonald, prénommé Alexander celui-là, se remémore, à Toronto, en 1980.

Il ne cesse de s’étonner de la manière dont l’histoire de sa famille s’inscrit dans l’Histoire tout court, depuis la lande de Culloden, qui a bu le sang des Highlanders, jusqu’à la bataille des Plaines d’Abraham, où le général Wolfe a remporté la victoire grâce à l’appui des mêmes Highlanders, tout en affirmant que, s’ils devaient tomber au champ d’honneur, cela ferait «un bien petit fracas».

Ce roman résonne des échos de la musique du Cap breton, tour à tour triste et joyeuse, mais toujours empreinte d’une déchirante nostalgie. Écrit dans une prose somptueuse, envoûtante, La Perte et le Fracas distille la même émotion. Le premier roman d’un des plus grands écrivains du Canada anglais.


Accueil




Commentaires et suggestions