Accueil

Recherche dans les pages de Livresse

Classement
par titres

|A | B | C | D | E | F | G |
| H - I- J - K |
| L' | L | La | Le | Les |
| M - N | O - P - Q |
| R | S | T |
| U - V - W - X - Y - Z

Courrier
Éditeur:
editeur@livresse.com
Webmestre:
webmestre@livresse.com


Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 

 . LA BIBLIOTHÈQUE


L'échange
Rhinemann

Robert Ludlum
Robert Laffont
436 pages, 1990
Traduit de l'américain par Claire Beauvillard
Titre original
The Rhinemann Exchange
Quatrième de couverture

20 mars 1944, Washington, D.C.
  - David?
  La jeune femme entra dans la pièce et resta un instant silencieuse, les yeux tournés vers l'homme qui regardait par la fenêtre de l'hôtel. La pluie tombait par un froid de mars, au milieu des rafales de vent et des nuages épais qui surpomblaient Washington.
  Spaulding se retourna. Il savait qu'elle était là, bien qu'il ne l'ait pas entendue.
  - C'est fini, dit-elle doucement.
  - C'est fini, répondit-il, ou ce le sera dans une heure.
  - Ils seront tous là? demanda-t-elle en s'approchant de lui.
  Elle tenait toujours son manteau devant elle, comme un bouclier.
  Oui, ils n'ont pas le choix... Je n'ai pas le choix.
  Sous sa tunique, Spaulding avait l'épaule enveloppée de bandages, le bras soutenue par une large écharpe noire.
  - Tu veux bien m'aider, s'il te plaît? Il pleut toujours aussi fort.
  Joan Cameron déplia le manteau avec réticence et l'ouvrit.
  Elle s'arrêta net, les yeux fixés sur le col de la chemise militaire. Puis sur le revers de l'uniforme de Spaulding.
  Tous les insignes avaient disparu. À leur place, l'étoffe était légèrement décolorée.
  Il n'y avait aucune marque de grade, aucun galon d'or ou d'argent qui permît de l'identifier. Pas même les initiales en lettres d'or du pays qu'il servait.
  Qu'il avait servi.
  La jeune femme resta immobile, les doigts crispés sur le manteau.
  Ils vont te tuer, David, fit-elle d'une voix à peine audible...

...ainsi commence, au coeur des réseau d'espionnage de la Seconde guerre mondiale, un Ludlum époustouflant.


Accueil


 


Commentaires et suggestions