Accueil

Recherche dans les pages de Livresse

Classement
par titres

|A | B | C | D | E | F | G |
| H - I- J - K |
| L' | L | La | Le | Les |
| M - N | O - P - Q |
| R | S | T |
| U - V - W - X - Y - Z |

Hit-Parade

Votez pour ce
site au WebOrama

Courrier
Éditeur:
editeur@livresse.com
Webmestre:
webmestre@livresse.com

Click Here!

AltaVista Chercher:   
Web français Tout le Web

Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 

 . LA BIBLIOTHÈQUE


Il serait
temps d'être
sérieuse

-En toute sincérité
P.D. James
Fayard
300 pages,2000
Traduit de l'anglais par Denise Meunier
Titre original
Time To be in Earnest
Pour commander ce livre
Chapters.ca Québec / Canada - Cliquez ici
Alapage.com France / Europe - Cliquez ici
Présentation de Livresse
La noble reine du crime

LIVRESSE (15 mai 2000) - Elle fait très british quand elle sert le thé à ses visiteurs, dans sa maison au coeur d'un chic quartier londonien. Elle a été anoblie début 1991 et a toujours gardé un côté dévot, proche de l'Église d'Angleterre.

Voilà une description qui ne sied guère pour une «reine du crime», ce qu'est pourtant P.D. James, l'une des grandes dames de la littérature policière.

Vingt ans après avoir pris sa retraite, elle se livre à ses lecteurs dans une oeuvre autobiographique, Il serait temps d'être sérieuse. Pas de scandales, pas de déclarations fracassantes, mais plutôt diverses réflexions qui partent en tout sens, après s'être accrochées à la période de sa vie entre août 1997 et août 1998.

Ses habituels lecteurs reconnaîtront son style, minitieux, empreint de détails. Une plume précise.

Très jeune, cette auteure a eu la chance de lire beaucoup et d'apprécier les histoires de détectives. Mais pas celles d'Agatha Christie, dont elle n'aime pas le style.

Ses goûts de lecture sont devenus sa spécialité de romancière. Et celle qui fut un temps directrice d'un laboratoire médico-légal de la police criminelle, a choisi ce genre davantage pour une certaine fascination devant la mort que pour les enquêtes criminelles.

Quatrième de couverture
Dans ce livre très personnel, à la fois journal intime et mémoires, P.D. James se penche sur les douze mois de sa vie qui vont de son soixante-dix-septième à son soixante-dix-huitième anniversaire, du 3 août 1997 au 2 août 1998.

Elle fait alterner des descriptions d'événements quotidiens, d'ordre personnel, familial ou professionnel, avec des évocations de son enfance, de sa jeunesse, des réflexions sur la littérature, sur l'art du roman policier, et, en particulier, sur la manière dont elle élabore ses propres romans.

Elle se projette par la même occasion dans le passé de sa brillante carrière : ses années scolaires à Cambridge dans les années vingt et trente, la naissance de sa seconde fille sous les bombardements de Londres pendant la Seconde Guerre mondiale, son travail en tant qu'administratrice d'hôpital, puis directrice d'un laboratoire médico-légal de la police criminelle.

Plus tard, anoblie par la Reine, elle devient membre du conseil d'administration de la BBC, siège à la Chambre des Lords et fait partie des comités du British Council et de l'Arts Council.

Conduite avec authenticité et sensibilité, cette singulière autobiographie captivera les lectrices et lecteurs passionnés de romans policiers et toutes celles et ceux qu'intriguera l'enquête menée par la «reine du crime» sur sa dernière énigme : elle-même !


Accueil




Commentaires et suggestions