Accueil


Recherche dans les pages de Livresse


Mots-clés :




Classement
par titres

|A | B | C | D | E | F | G |
| H - I- J - K |
| L' | L | La | Le | Les |
| M - N | O - P - Q |
| R | S | T |
| U - V - W - X - Y - Z |



L'art d'aimer, Aubade


Hit-Parade




Pour nous écrire




FAQ  Agenda  Répertoire de sites  Bibliothèque
 
Inscrivez-vous
au Bulletin
Livresse


La Bibliothèque






Google
 
L'homme sans rire
Olivier Deck
ID Livre
77 pages
Mai 2003
L'homme sans rire, Olivier Deck
Pour commander ce livre   et  
France / Belgique / Europe     Cliquez ici
Québec / Canada / USA     Cliquez ici

Bibliothèque Livresse
L'Homme sans rire
Cancans
Sur le web
Olivier Deck.com
Le gentleman farmer de la littérature
À lire
Écrivain, poète, peintre, musicien... et une écriture singulière
Présentation de l'éditeur
Quelque chose clochait chez le marmot

Aristide naquit du ventre d'une mère qui refusait de se rendre à l'évidence: quelque chose clochait dans les finitions de son marmot.

Et non le plus insignifiant des défauts de conception, genre une coquetterie dans l'oeil, une subtile claudication, un air légèrement niais, non, non... bien pire.

La pire des tares imaginables pour un nourrisson: un pisse-froid. Elle avait mis au monde un pisse-froid.

Bien entendu, au début, on se disait que ça passerait, qu'il finirait par faire risette à tonton, à tatie...

L'homme sans rire est le récit de l'existence d'un être né sans le rire. Qu'en est-il du plaisir, de l'amour, de la vie, sans cette faculté essentielle qui fait l'homme ? Qu'en est-il du regard des autres, quand on est différent ?


Extrait de L'Homme sans rire

Si l’on ne devait aimer sa progéniture qu’à l’aulne de la beauté, de l’intelligence, de la force ou de je ne sais quoi, cela ferait de tous nos laiderons des orphelins, de tous nos imbéciles des enfants sauvages, de tous nos gringalets des gosses de gouttières, etc. Il ne resterait en société que les petits Adonis géniaux. La vie serait alors aussi ennuyeuse que ces feuilletons télévisés que l’on diffuse en journée, où l’on goûte le quotidien insipide de jeunes gens fort bien démoulés et plutôt creux du carafon.

Aristide, puisque c’est de lui qu’il s’agira, naquit du ventre d’une mère qui refusait, comme les autres, de se rendre à l’évidence : quelque chose clochait dans les finitions de son marmot. Et non le plus insignifiant des défauts de conception, genre une coquetterie dans l’oeil, une subtile claudication, un air légèrement niais, non, non, bien pire, la pire des tares imaginables pour un nourrisson : un pisse-froid. Elle avait mis au monde un pisse-froid.

Bien entendu, au début, on se disait que ça passerait, qu’il finirait par faire risette à tonton, à tata, à mamie. Cousins, cousines, oncles, aïeux, tout le monde s’évertua à tenter de déclencher la joyeuse grimace qui allait faire du bébé un être normal. Chou blanc.

Peut-on parler d’enfance, s’il n’y a pas le rire ? Aristide fut-il un seul instant un enfant véritable, capable de se marrer pour un rien, pour rien, pour exprimer simplement ce je ne sais quoi qui, selon certains sages du passé, n’appartient qu’à l’homme ? Goûtait-il le bon goût de cette existence à laquelle il accédait par ce plus heureux des hasards qui vous prête réalité ? D’emblée, la sienne était frappée de fadeur, désespérément atone et plate. Crainte originelle, déception anticipée ou regret intrinsèque, personne ne pouvait expliquer telle singulière vacuité. Connut-il l’ignorance première, essentielle, virginale, qui ouvre en grand les portes du bonheur, si promptes à se refermer par la suite ? Tous les nourrissons accèdent au rire, cela ne leur demande que quelques semaines de travail. C’est même la plus souhaitable des expressions, qui ne leur vaudra jamais une réprimande tant qu’ils n’auront pas l’âge d’aller à la messe ou aux enterrements.


A propos de l'auteur

Olivier Deck est un écrivain remarqué pour ses romans Les Chopines et Cancans. Il écrit également de la poésie et se produit sur scène en tant qu'auteur-compositeur-interprète.

Google
 

Accueil




Pour écrire à Livresse.com : cliquez ici