Accueil


Recherche dans les pages de Livresse




Mots-clés :




Classement
par titres

|A | B | C | D | E | F | G |
| H - I- J - K |
| L' | L | La | Le | Les |
| M - N | O - P - Q |
| R | S | T |
| U - V - W - X - Y - Z |



L'art d'aimer, Aubade


Hit-Parade




Pour nous écrire




FAQ  Agenda  Répertoire de sites  Bibliothèque
 
Inscrivez-vous
au Bulletin
Livresse


 . LA BIBLIOTHÈQUE






Google
 
Le Fabuleux Album d'Amélie Poulain
Collectif
Editions des Arènes
144 pages
Décembre 2001
Le Fabuleux album d'Amélie Poulain
Pour commander ce livre

France/Europe
Cliquez ici

Québec/Canada
Cliquez ici
Présentation Amazon.fr
Un univers où la vie est un rêve réalisable

«Vous avez su toucher ce «sentiment vrai» des œuvres qui ne vieillissent pas, parce qu'elles changent notre perception du monde. Pour ma part, je suis devenu éditeur parce que des livres ont changé ma vie. J'ai créé cette maison d'édition, il y a deux ans. Nous publions peu de livres, mais en y mettant toutes nos forces. (…)

Je rêve d'un album d'images, où les plans et les couleurs auraient sur le papier une autre vie que sur l'écran, une vie qui devra être éclatante, avec une fabrication magnifique. Ce serait un livre muet où les échanges-culte répondraient aux images et aux aplats de couleurs, dans un dialogue imaginaire.»

Laurent Beccaria, patron de la maison d'édition Les Arènes a su trouver les mots justes. Les mots qui ont su toucher Jean-Pierre Jeunet. Le résultat est là. Le Fabuleux Album d'Amélie Poulain n'est pas le simple making-off d'un film à succès. Les éditeurs et les auteurs ont su recréer cette magie du film et prolonger la vie d'Amélie dans ses multiples détails.

À commencer par l'enfance d'Amélie qui se décline de la «chevauchée spermatozoïdale» aux belles images réunies par les soins affectueux de ses parents. Puis «les jours, les mois, les années passent. Le monde extérieur paraît si mort qu'Amélie préfère rêver sa vie en attendant d'avoir l'âge de partir…»

Amélie arrive à Montmartre où elle est serveuse. On apprend tout du café, plan à l'appui, et des personnages qui gravitent autour d'elle. Gina, l'autre serveuse ; Suzanne, la patronne, ancienne «danseuse équestre au cirque Médrano» ; Joseph, le jaloux et Georgette la buraliste hypocondriaque…

On découvre son appartement situé au 56, rue des Trois-frères. Ses voisins, les commerçants et «l'événement qui va bouleverser la vie d'Amélie» : la boîte aux souvenirs. On est transporté, comme dans le film, dans un univers où la vie est un rêve réalisable…

Amélie décide de rendre la boîte aux souvenirs. «La chasse au Bredoteau» devient un jeu de l'oie «Case 42 : Dans une cabine téléphonique près de l'église Saint-Médard, vous déposez la boîte aux souvenirs. Rejouez.»

Vous avez les dés en mains. Amélie vous donne la direction. Elle vous confie ses fiches recette «Comment donner le goût des voyages à son père veuf et neurasthénique» ou encore «Comment provoquer un coup de foudre». Elle dévoile aussi ses fiches sabotage. Tout en poursuivant l'âme sœur et un certain Nino Quincampoix.

Je vous laisse découvrir la suite de l'histoire mais sachez juste qu'Amélie est quelque part autour de vous. – Nathalie Robert-Poitout




Accueil




Commentaires et suggestions