Accueil


Recherche dans les pages de Livresse




Mots-clés :




Classement
par titres

|A | B | C | D | E | F | G |
| H - I- J - K |
| L' | L | La | Le | Les |
| M - N | O - P - Q |
| R | S | T |
| U - V - W - X - Y - Z |



L'art d'aimer, Aubade


Hit-Parade




Pour nous écrire




FAQ  Agenda  Répertoire de sites  Bibliothèque
 
Inscrivez-vous
au Bulletin
Livresse


 . LA BIBLIOTHÈQUE






Google
 
L'interprétation des singes
Michel Braudeau
Stock
681 pages
Août 2001
Pour commander ce livre

France/Europe
Cliquez ici

Québec/Canada
Cliquez ici
Présentation Amazon.fr
Un récit complexe

Le poids de ce pavé a de quoi effrayer ; le titre, volontiers énigmatique, et la personnalité de l'auteur – directeur de la N.R.F. – également. Pourtant, rien qui freine véritablement la lecture de ces 680 pages, certes touffues, mais soutenues par une verve – et une verdeur – inépuisables.

Michel Braudeau traite un sujet grave, à résonances métaphysiques (pour résumer très sommairement : le devenir de l'âme et du corps, à la lumière de certaines dérives médicales).

Il y distille un humour et une légèreté qui ne manquent pas de séduction. Mais certains lecteurs risquent fort de rester sur leur faim : la complexité du récit tourne parfois au fouillis, et les scènes de sexe se multipliant, on cherche vainement perspectives ou courants d'air dans ce jeu de marionnettes un peu vain.

Certains y verront la marque d'un désespoir élégant, très "début de siècle" ; d'autres, le signe d'une pure et simple indigence de pensée. En tout cas, on aurait préféré voir cette virtuosité servir un propos plus personnel, et une littérature plus authentique. – Scarbo

Présentation de l'éditeur
Mystère autour d'une clinique

Le roman débute par une étrange chasse à courre dans les bois de Meudon. Le professeur Sarastre, suivi de trois hommes à moto, traque et tue un jeune Arabe dont il emporte le corps.

Deux témoins ont assisté à la scène : Quentin, le plus proche collaborateur de Sarastre, et Aliocha, reporter d’une cinquantaine d’années, officiellement chargé d’enquêter pour son journal sur la disparition de plusieurs immigrés.

En réalité, il surveille la clinique très discrète du professeur, qui abrite nombre de célébrités. Il apprend qu’un visiteur de marque est arrivé dans le plus grand secret : Bayard, chef d’une secte dissoute.

Laissé pour mort, défiguré, il vient se faire greffer un nouveau visage. Sarastre est un héritier du docteur Voronoff, qui réalisa dans les années vingt des greffes d’espèce animale sur l’homme.

On découvre au fil des pages son incroyable projet. Il est contraint de fuir en Thaïlande, plus ou moins prisonnier, avec sa fille Hermione, dans un laboratoire-clinique où il poursuit ses expériences.

Aliocha le suivra, acompagné d’un jeune adolescent de dix-huit ans, Damien, qui lui servira d’assistant. Dans ce pays sensuel et tolérant, chacun découvrira ses propres ambiguités.

L’Australie sera l’ultime destination, jusqu’au désert rouge qui ressemble au rêve de Damien.


Accueil




Commentaires et suggestions