Accueil


Recherche dans les pages de Livresse


Classement
par titres

|A | B | C | D | E | F | G |
| H - I- J - K |
| L' | L | La | Le | Les |
| M - N | O - P - Q |
| R | S | T |
| U - V - W - X - Y - Z |


Hit-Parade





Courrier
Éditeur:
editeur@livresse.com
Webmestre:
webmestre@livresse.com
*** Visitez notre Sponsor ! ***
Membre de ClickFR, Reseau francophone Paie-Par-Click

Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 

 . LA BIBLIOTHÈQUE
AltaVista    
Web français Tout le Web
Cette aveuglante absence de lumière
Tahar Ben Jelloun
Seuil
240 pages
Janvier 2001

Pour commander ce livre
Gallimard Québec/Can. - Cliquez ici
Amazon France / Europe - Cliquez ici
Point de vue
Condamnés à une mort lente... pendant dix-huit années

Commencent alors dix-huit années d'humiliations quotidiennes pour les candidats à la survie : faim, obscurité, odeurs nauséabondes, déchéance physique, folie, souffrances indicibles, les détenus malgré tout tentent de s'organiser, profitant notamment de l'enterrement de l'un des leurs pour jouir quelques minutes de la lumière du jour.

"Un jour viendra où je serai sans haine, où je serai enfin libre et je dirai tout ce que j'ai enduré. Je l'écrirai ou le ferai écrire par quelqu'un, pas pour me venger, mais pour informer, pour verser une pièce au dossier de notre histoire", dit le narrateur.

Trente ans plus tard, son voeu est exaucé : Tahar Ben Jelloun s'empare de ce témoignage pour en tirer un roman et faire la lumière sur les atrocités inavouables du régime marocain. Le conteur envoûtant de L'Enfant de sable et de L'Auberge des pauvres connaît le pouvoir subversif des mots. Dans Cette aveuglante absence de lumière, abandonnant tout artifice littéraire, il trouve des mots simples et d'une effrayante justesse pour dire la barbarie et le délabrement, et offrir à nouveau la parole à ces prisonniers acculés au silence.

Avec une implacable sobriété, il décrit l'enfermement cauchemardesque, la volonté de résister à l'horreur et la renaissance du narrateur par la spiritualité.

Après Gilles Perrault et Malika Oufkir, Tahar Ben Jelloun choisit donc la voie de la fiction pour dresser à son tour un réquisitoire sans concession contre les ignominies du régime d'Hassan II. Dire l'indicible pour tenter de comprendre enfin et laisser place à l'espoir, tel est le pari réussi de ce roman poignant. -- Laurence Demurger pour Amazon.fr.

Présentation de l'éditeur
Ensevelis dans le silence et dans l'obscurité

Incarcérés après l'attentat manqué - et le massacre - de Skhirate en juillet 1971, les prisonniers de Tazmamart furent littéralement ensevelis dans le silence et dans l'obscurité, dans un lointain désert de sable et de silence.

Enfermés, comme au temps de Louis XI dans des cachots-tombeaux où nulle station debout n'était possible, ils vécurent dans sa plus inhumaine intensité la souffrance d'une mort vivante.

Sur cette tragédie emblématique Tahar Ben Jelloun fait oeuvre d'écrivain et propose un texte intense et nu où le souvenir et l'imaginaire se rejoignent pour évoquer l'indicible.

À propos de l'auteur

Écrivain marocain de langue française, Tahar Ben Jelloun est né à Fès en 1944. Il a publié de nombreux essais, recueils de poèmes, récits, pièces de théâtre. Il a obtenu le prix Goncourt en 1987 pour La Nuit sacrée.


Accueil




Commentaires et suggestions